Pavel Eljanov : « Je croyais que c’était l’Armageddon »

Demi-finale de la coupe du monde, avec deux pions de plus dans une situation de must-win, Eljanov répéta trois fois la position et se fit éliminer.

« C’est ballot, mais bon ce n’est qu’un blitz »

Les demi-finales de la World Cup sont les matchs au plus grand enjeu : la qualification en finale assure au minimum 80 000$ de prix et surtout une participation au tournois des Candidats, synonyme d’argent supplémentaire et de rêve de championnat du monde.

Après deux matchs nuls dans les parties lentes suivis d’une victoire chacun en parties rapides, Karjakin remporta avec les pièces noires le premier blitz 10’+10″. Eljanov était donc dans l’obligation de gagner pour recoller au score.

Avec deux pions de plus pour l’Ukrainien, l’égalisation semblait promise, mais il surprit son adversaire, ainsi que l’ensemble des spectateurs, en autorisant une troisième répétition de la position, sur laquelle se précipita le Russe.

eljanov-karjakin-draw

D’abord satisfait, Pavel fut décontenancé quand l’arbitre lui signala qu’il était éliminé. « Je croyais que c’était l’Armageddon [Blitz dans lequel les blancs ont plus de temps mais où les noirs se qualifient en cas de match nul, NDLR]. Avec deux pions de plus en finale de fous de couleurs opposées, j’avais peu de chance de perte, mais dans le doute j’ai forcé la nulle. »

Tout en achetant son billet retour, l’étourdi perdant poursuivit « C’est ballot, mais bon ce n’est qu’un blitz ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s