Un GM prononce « woman chess » dès le 3ème coup du championnat du monde des femmes.

1ère partie du match Hou Yifan vs Mariya Muzychuk pour le titre de Championne du monde. Après seulement 1min30 de jeu et 3 coups joués, le GM Boris V. a utilisé l’expression « woman chess », établissant un nouveau record.

Le fruit d’une préparation

WWCC

En exclusivité pour Chessbah, Boris V. nous explique comment il en est venu à parler si rapidement de « woman chess » lors du championnat du monde qui vient de débuter aujourd’hui.
« Quand un grand maître homme gaffe, c’est parce que ça arrive  à tout le monde ; quand une grand maître femme gaffe, c’est parce qu’elle est une femme. Il convient alors de leur rappeler qu’elles jouent à un jeu différent de nous, grâce à l’expression consacrée : woman chess.
Je savais bien qu’à la première erreur du match Hou vs Muzychuk, tous les commentateurs essayeraient d’être le premier à placer ce fameux oxymore qu’est woman chess. Mais j’avais préparé une idée pour les prendre de court : quand un grand maître homme refuse les grandes variantes, c’est parce qu’il veut surprendre son adversaire ; quand une grand maître femme refuse les grandes variantes, c’est parce qu’elle est une femme. Ainsi, en voyant Muzychuk s’abstenir de rentrer dans l’Espagnole en jouant 3.Fc4, j’ai pu dégainer à tempo ma cinglante préparation. »

Pour ceux qui seraient tentés de battre ce record, sachez que n’importe quel homme peut prononcer « woman chess », indépendamment de son niveau et de celui des joueuses concernées, du moment qu’il le dit avec mépris et condescendance. Enfin, rappelons que les femmes ont aussi le droit d’employer cette expression, mais uniquement après une défaite, pour expliquer qu’elles n’y pouvaient rien.

2 réflexions sur “Un GM prononce « woman chess » dès le 3ème coup du championnat du monde des femmes.

  1. Un GM norvégien prononce « woman chess » dès le 3ème coup de la partie Caruana – Topalov du tournoi des candidats !

    En exclusivité pour Chessbah, Magnus C. nous explique comment il en est venu à parler si rapidement de « woman chess » lors de la 4ème ronde du tournoi des candidats aujourd’hui.

    « Ainsi, en voyant Caruana s’abstenir de rentrer dans l’Espagnole en jouant 3.Fc4, j’ai pu dégainer a tempo ma cinglante préparation. »

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s